Birmanie : vers la désignation du Premier ministre comme nouveau président

source : leparisien

Le processus de sélection du futur président de Birmanie était en  cours jeudi au sein du parlement national birman, a-t-on appris jeudi de  sources birmanes, confirmant un scénario soigneusement préparé d'avance  qui devrait conduire à la désignation du Premier ministre Thein Sein. Le processus de sélection du futur président de Birmanie était en cours jeudi au sein du parlement national birman, a-t-on appris jeudi de sources birmanes, confirmant un scénario soigneusement préparé d’avance qui devrait conduire à la désignation du Premier ministre Thein Sein.

Le processus de sélection du futur président de Birmanie était en cours jeudi au sein du parlement national birman, a-t-on appris jeudi de sources birmanes, confirmant un scénario soigneusement préparé d’avance qui devrait conduire à la désignation du Premier ministre Thein Sein.
Le Premier ministre Thein Sein, qui n’a pris sa retraite de l’armée que l’an passé, a été désigné candidat de la chambre basse du Parlement. Il devrait accéder comme prévu au poste politique suprême vendredi, selon ces sources.
Un choix fait bien avant le vote effectif des parlementaires. Les détracteurs de la junte affirment qu’elle ne cèdera pas un pouce de pouvoir, trois mois après des élections unanimement condamnées en Occident, mais veut seulement se parer des apparences d’un régime civil.
Thein Sein “devrait être annoncé comme étant le nouveau président”, a indiqué à l’AFP Khin Shwe, député du Parti de la solidarité et du développement de l’Union (USDP), qui a raflé 388 des 493 sièges des deux chambres du parlement.
Agé de 65 ans dont 47 au sein de l’armée, Thein Sein est un fidèle du généralissime Than Shwe, homme fort de la junte. En avril 2010, il avait fait partie des premiers officiers supérieurs à quitter l’armée pour se présenter aux élections en prenant la direction de l’USDP.
Selon la Constitution, les trois candidats au poste de président sont élus respectivement par la chambre haute, la chambre basse et le collège des militaires, désigné en marge des élections et qui compose un quart des deux assemblées.
Parmi eux seront désignés le président et les deux vice-présidents.
Selon ces sources, Tin Aung Myint Oo, lui aussi un ancien général, et Sai Mouk Kham, cadre de l’USDP, seront les deux vice-présidents.
Les parlementaires “choisiront le président parmi ces trois demain (vendredi)”, a assuré un responsable birman.
L’unique inconnue, mais sans doute la plus importante, concerne Than Shwe, 77 ans, qui dirige la Birmanie d’une poigne de fer depuis 1992 et n’a, pour l’heure, donné aucune information sur son avenir.
Des sources birmanes ont assuré cette semaine qu’il prendrait sa retraite. Mais tous les analystes affirment qu’il ne peut quitter le pouvoir sans conserver un rôle de nature à lui permettre d’assurer sa sécurité et celle de son clan.


Share and Enjoy:
  • Digg
  • Sphinn
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Mixx
  • Google Bookmarks

One Response to “Birmanie : vers la désignation du Premier ministre comme nouveau président”

Leave a Reply